Le blog des managers pour trouver conseils et inspiration

Qu'est-ce qui fait un bon manager ?


Le management est un art complexe qui combine compétences techniques, soft skills, intelligence émotionnelle et vision. Dans un monde professionnel en constante évolution, les attentes à l’égard des managers sont de plus en plus fortes, tant de la part des équipes que du top management. Mais qu'est-ce qui définit vraiment un bon manager ? 

AirZen Radio et Pollen nous ont posé cette question, et nous avons puisé dans nos expériences ainsi que dans les interviews de notre podcast, ainsi que nos échanges en coaching avec nos clients, pour vous proposer des éléments clés pour un management efficace et humain

#1 L' authenticité comme fondement

Au cœur d'un management efficace se trouve l'authenticité. Être en harmonie avec ses convictions et ses valeurs, se montrer vulnérable et admettre "je ne sais pas" sont des caractéristiques cruciales pour susciter confiance et respect. Nous avons d’ailleurs un bel épisode sur ce thème avec Rassam Yaghmaei

Comme le dit d’ailleurs Sandy Melamed dans son interview sur AirZen Radio ️, "le bon manager va être aligné avec ce qu’il pense, ce qu’il dit et ce qu’il fait".

Cette congruence entre pensée, parole et action crée un environnement de travail transparent et honnête où les employés se sentent valorisés et entendus.

 

 

"Un manager qui n’écoute pas ses équipes est un manager qui ne peut pas identifier les niveaux de frustration, les niveaux d’engagement et les besoins de motivation".

#2 L'écoute active comme levier de succès

L'écoute active est une compétence fondamentale pour tout manager. Elle permet d'identifier les besoins, les frustrations et les aspirations de chaque membre de l'équipe. Selon Sandy, "un manager qui n’écoute pas ses équipes est un manager qui ne peut pas identifier les niveaux de frustration, les niveaux d’engagement, les besoins de motivation".

L'écoute active favorise une communication ouverte et constructive, réduisant les malentendus et renforçant la cohésion d'équipe.

Nous avons justement échangé avec Jérôme Thiou de Adobe (épisode 22) sur la question de la gestion de la frustration et comment le manager peut l’adresser pour la diminuer voire la transformer en moteur. 

#3 Bienveillance et performance : une combinaison gagnante

Contrairement à certaines idées reçues, bienveillance et performance ne sont pas mutuellement exclusives. Un bon manager peut être à la fois bienveillant et performant. Comme le souligne Sandy,  "le manager a une responsabilité d'attention à chacun".

Cette approche humaniste du management encourage l'entraide, la solidarité et la réussite collective. La bienveillance se traduit par la création d’un climat de confiance et l’instauration du droit à l’erreur. 

Certes, le terme de bienveillance est actuellement soit trop utilisé soit critiqué. Mais le problème n’est pas le terme lui-même mais le mésusage qui en est fait.

Certaines entreprises prétendent être bienveillantes, mais en réalité elles ne forment pas leurs managers à donner du feedback ou à prendre des décisions courageuses.

En outre, la culture de la pensée positive empêche toute action considérée comme un peu trop directe, transformant ainsi la bienveillance en une fausse et toxique attitude. Dans ces circonstances, il est difficile pour le manager de dire honnêtement les choses et de se séparer de quelqu'un, car il endosse tous les mauvais rôles. 

La bienveillance est avant tout une volonté sincère et sans attente en retour de faire du mieux que l’on peut pour aider l’autre. Et parfois, aider l’autre c’est aussi lui dire franchement ce qui ne va pas.

C’est l’outil suivant, le feedback, qui peut y aider. 

 

#4 Le feedback : un outil essentiel

Le feedback est un élément clé du management bienveillant. Il doit être ouvert, constructif et basé sur des faits tangibles.

Comme Estelle l'a partagé lors de son interview avec Pollen , la bienveillance doit s'accompagner de franchise. "La clef d’un feedback réussi est de sortir de la notion de jugement, qui est une perception, un filtre néfaste"

En d’autres termes, cela requiert le développement du discernement par le manager : prendre du recul sur une situation, réguler ses propres émotions et agir au mieux.

 

#5 Développer l'intelligence émotionnelle du manager

L'intelligence émotionnelle est cruciale pour comprendre et gérer ses propres émotions ainsi que celles des autres.

Un bon manager sait comment motiver son équipe, résoudre les conflits et favoriser un environnement de travail positif. La régulation de l’émotion en est la clé de voûte, pour permettre de sortir des jugements de valeur et des biais qui ont tendance à rapidement nous polluer dans nos interactions au quotidien. 

Mais comment ?

La littérature sur l’intelligence émotionnelle foisonne et généralement on identifie 5 compétences à développer : 

  • Observer ses émotions, 

  • Comprendre les déclencheurs et les besoins, 

  • Exprimer de manière appropriée, 

  • Réguler leur intensité pour qu’elles ne deviennent pas dysfonctionnelles 

  •  Utiliser les émotions pour en faire une force ! 

Ces 5 compétences peuvent être acquises grâce au coaching !

#6 Apprendre sur soi et prendre du recul

Un manager ne peut pas se contenter de "gérer" ; il  inspire et transforme. Cela implique de stimuler l'innovation, d'encourager la prise de risque et d'inculquer une vision partagée. Ce style de leadership encourage les employés à dépasser leurs limites et à viser l'excellence.

Il est donc essentiel de rester à jour avec les dernières tendances et pratiques en matière de management. Les bons managers reconnaissent l'importance de l'apprentissage continu pour eux-mêmes et pour leur équipe. Le podcast Les Infaillibles est déjà une bonne source d'information entre pairs virtuels.  

Pour mieux vivre son management et placer son énergie au bon endroit, investir dans du coaching individuel ou collectif pour prendre du recul et sortir de sa zone de confort est essentiel. Nous proposons d’ailleurs de l’accompagnement en individuel ainsi que des programmes en collectif pour développer les équipes de managers en entreprise. 

 

Le bon management est un équilibre subtil entre compétence technique, intelligence émotionnelle, éthique professionnelle et vision. Il repose sur l'authenticité, l'écoute active, la bienveillance, l'utilisation judicieuse du feedback, l'investissement en formation et coaching et l’entraide auprès de ses pairs. 

En intégrant ces éléments dans notre pratique quotidienne, nous pouvons contribuer à créer des environnements de travail plus sains, plus productifs et plus épanouissants pour tous.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Envoyé !

Derniers articles

Qu'est-ce qui fait un bon manager ?

07 Mai 2024

Le management est un art complexe qui combine compétences techniques, soft skills, intelligence émotionnelle et vision. Dans un monde professionnel en consta...

AVONS-NOUS (vraiment) ENVIE DE MANAGER ?

21 Mar 2024

Pourquoi devient-on manager ?
Qu'est-ce que le "manager au rabais" ?
Comment se poser les bonnes questions lorsque la motivation semble nous quitter progressivement ?
Dans cet article, nous partageons la réflexion de Charlotte Abdelnour, dans l'épisode 32 de notre podcast sur le management...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.